Philosophie «cosmique» du REAA

Je viens de terminer (ou presque, il reste quelques fautes de frappe à rectifier) une transcription d’un texte de Jean-Marie Raymond publié en 1910 et intitulé:

Résumé de la philosophie cosmique de la maçonnerie écossaise

Je le trouve intéressant à de nombreux égards:

  • Parce que J-M Raymond, aujourd’hui assez oublié, fut un dirigeant important du REAA en France au début du 20ème siècle.
  • Parce que si ce texte n’engage que lui, il me semble assez caractéristique de ce qu’étaient les mentalités et les conceptions d’un grand nombre de membres du SCdF et de la toute récente GLdF à cette époque: Un mélange d’utopie sociale et de recherche d’une spiritualité adogmatique et universelle.
  • Parce qu’il se situe à une charnière, après le convent de Lausanne, à l’époque de Jules Vernes, et avant le grand traumatisme que fut la première guerre mondiale. On croyait encore au progrès de l’humanité et de la science à l’époque. La boucherie industrielle que fut 1914-1918 va bientôt doucher ces beaux espoirs et renforcer durablement le camp des « anti-lumières », notamment parmi les ésotéristes français.
  • Parce que c’était une époque où la plupart des «maçons écossais» étaient des «socialistes utopiques» qui n’hésitaient pas à se réclamer du rationalismes tout en faisant tourner les tables pour interroger les esprits.

Quelques repères chronologiques, tous en rapport, de mon point de vue, avec ce texte:

  • 1870 Fin du Second Empire, retour d’exil de Victor Hugo
  • 1871 Commune de Paris
  • 1875 Convent de Lausanne
  • Vers 1880 Essort du mouvement symboliste dans les arts
  • 1881 Enseignement primaire obligatoire (JMR accorde une place considérable à l’éducation dans son texte)
  • 1885 Mort de Victor Hugo (funérailles nationales)
  • Vers 1890 Découverte et utilisation des ondes radio (JMR mentionne le concept dans son document)
  • 1891 Découverte des fossiles de «l’homme de Java» qui viennent à l’appui de la théorie de l’évolution de Darwin (JMR, dans son texte, soutient contre elle la théorie « transformiste » de Lamarck avec un argumentaire plus philosophique que scientifique)
  • 1900 Max Théon et son épouse lancent le «mouvement cosmique» (et l’année suivante le mensuel ésotérique «la revue cosmique»).
  • 1900 Max Planck commence à ébranler l’édifice de la physique classique.
  • 1905 Loi de séparation des églises et de l’état.
  • 1905 Théorie de la relativité restreinte.
  • 1905 Mort de Jules Vernes
  • 1907 Les femmes mariées et salariées peuvent percevoir elles-même leur salaire.
  • 1907 Michelson obtient le prix Nobel pour avoir démontré l’inexistence de l’éther luminique (le concept d’éther est mentionné plusieurs fois dans le texte de JMR).

La transcription de ce texte de JM Raymond est consultable ici.

Bonne lecture !