Mémo commandes Linux

Je vais compiler ici, à dispo des amis mais surtout pour moi, quelques commandes Linux que je mets trop longtemps à retrouver chaque fois que j’en ai besoin:

Attention: Ceci n’est pas un tuto. C’est juste un aide-mémoire perso que je partage avec les amis que ça pourrait aider. Il peut contenir des erreurs ou des pratiques non recommandées.

Divers

Gestion des imprimantes (Cups)

dans un navigateur: http://localhost:631/jobs/

du -h –max-depth=1

Trouve où on a stocké trop de cochonneries inutiles

htpasswd .htpasswd toto

Modifie / ajoute le .htpasswd pour toto. Tous les détails dans ce tutoriel Openclassrooms.

service –status-all

Liste les services dispo et indique leur état.

sudo usermod -aG sudo toto

Fait de l’utilisateur toto un administrateur du système. Après ça, il appartiendra au groupe « sudo » et aux autres groupes qui vont bien avec.

Retrouver tous les paquets Teamviewer, vérifier leur nom exact, puis tout supprimer

  • apt-cache pkgnames | grep team
  • sudo apt-get autoremove –purge teamviewer
  • sudo apt-get clean
  • sudo reboot

Commandes « Find »

Voir aussi:

http://www.linux-france.org/article/memo/node126.html

find -perm -u=x

Les fichiers qui sont exécutables par l’utilisateur

find -perm u=x

Sans le petit signe moins,, ce seraient les fichiers qui n’auraient comme seul droit que celui-ci (mod 100)

regexp

Elles sont par défaut sur le modèle de celles de Emacs

find /var/lib/motion/*avi  -mtime +7 -exec rm -f {} \;

Trouve toutes les vidéos de « motion » de plus d’une semaine et les supprime sans avertissement.

Manipulation de fichiers

sed -i ‘$!d’ nomdufichier

Supprime toutes les lignes sauf la dernière.  (L’utilisation de la commande tail, genre « tail  nomdufichier > nomdufichier » ne fonctionne pas à ma connaissance pour ce genre de choses à cause de questions de buffers et de EOF.) Sans le paramètre -i, le résultat va sur la sortie standard sans modification du fichier.

stat nomdufichier

Donne plein d’infos sur le fichier que «ls -l» ne donne pas. Par exemple la date de dernier accès avec «stat -c %x».