Carnets d'un otium en Touraine

De Vents & Jardins
Aller à : navigation, rechercher
Accueil V&J.png

Arrivés à l'âge de la retraite, Jocelyne et moi nous sommes choisi un nouveau cadre de vie, la Touraine.

Et je me suis fixé quatre objectifs d'otium:

  • Apprendre le chinois
  • Comprendre la physique quantique
  • Comprendre la relativité générale
  • Continuer sur la route du bonheur

Apprendre le chinois

Pourquoi ?

Tout simplement pour ralentir le plus possible le vieillissement inéluctable de mon cerveau et de mes capacités cognitives avec une activité intellectuelle plus variée et moins répétitive que le Sudoku. Je ne vise pas une grande maîtrise dont je n'aurais pas l'utilité. Comme pour mes autres objectifs d'otium, je souhaite faire ça sans prise de tête, «en touriste» ! Si je parviens à atteindre un jour le niveau A2/HSK4, ça suffira très amplement à mon bonheur.

Comment ?

Je vais relater mes aventures d'apprentissage du chinois, mes échecs, mes déboires et mes progrès dans cet article:

Comprendre la physique quantique

Pourquoi ?

Parce que c'est un rêve de jeunesse que je n'ai jamais eu le temps de mener à bien. Oh bien sûr, j'ai déjà visionné énormément de vidéos sur le sujet. j'ai lu aussi beaucoup, mais vraiment beaucoup d'articles de vulgarisation tout au long de ces 40 dernières années. Mais j'ai toujours l'impression de n'avoir fait qu'effleurer le sujet.

Ce que je voudrais, c'est tout simplement (!?) être capable de vérifier, en faisant des calculs dans des cas les plus simples, que je comprends au moins un peu les choses que font les pros.

Comment ?

Je vais relater mes aventures de voyage vers les rivages de la physique quantique, mes échecs, mes déboires et mes progrès dans cet article:

Comprendre la relativité générale

Pourquoi ?

Parce que c'est un autre rêve de jeunesse que je n'ai jamais eu le temps de mener à bien non plus. Dans ce domaine aussi j'ai visionné pas mal de vidéos et lu nombre d'ouvrages de vulgarisation. Mais c'est la même chose, tant que je ne serai pas capable de calculer par moi-même le résultat de quelques expérience simples, je resterai au niveau conceptuel des analogies plus ou moins éclairantes. Il faut donc que j'aille plus loin.

Comment ?

Je vais relater mes aventures de voyage vers les rivages de la physique quantique, mes échecs, mes déboires et mes progrès dans cet article:

Continuer sur la route du bonheur

Pourquoi ?

Là, ça semble plus évident. Franchement, je suis plutôt content de mes 60 premières années d'existence. Avec le temps, j'ai même fini par rire du reproche qu'on me fait de temps en temps et qui me culpabilisait autrefois, à savoir d'être trop "intello". Bref, comme le dit la célèbre blague «Jusqu'ici, tout va bien !»

Crédit: Prasit Rodphan/123RF

Et comme j'aimerais que ça continue encore un peu, je vais essayer de m'en donner les moyens en m'appuyant sur le vieux concept romain d'otium, joint aux tout aussi vieilles philosophies stoïciennes, héraclitéennes et épicuriennes, saupoudrées d'un peu de bouddhisme (éventuellement moderne et occidentalisé) et surtout de pas mal de sciences.

A priori, le néoplatonisme, le judéo-christianisme, le culte de l'égo et du libre arbitre, la recherche d'un salut dans un autre monde ne devraient plus être à mon menu. Je leur ai déjà consacré assez de temps comme ça. Je ne regrette pas le temps passé à les explorer et je ne voudrais faire de peine à personne mais ça s'est avéré être, dans mon cas personnel, des impasses. Et il ne me reste plus assez d'années à vivre pour perdre mon temps dans des impasses.

Comment ?

Je vais relater et partager la suite de mes aventures de voyage sur la route du bonheur, mes échecs, mes déboires et mes progrès...

  • sur ce blog tout simplement !

C'est sa raison d'exister. Il me permettra de m'éclaircir les idées, car je ne sais pas vous, mais moi, quand je fais l'effort d'essayer de partager mes expériences avec les autres, j'ai tendance à mieux les comprendre moi même.

Bonne lecture !


Le bonheur n'est pas une destination mais une façon de voyager. (Auteur inconnu)