Affiche du film

« Nous passons notre temps à faire des films où nous sommes éradiqués par des zombies, des bombes nucléaires, des épidémies, des robots, des extraterrestres, de petits gremlins… Nous adorons ça ! Mais où sont les films qui parlent du contraire ? » C'est sur cette interrogation que commence le documentaire "Demain" de Cyril Dion et Mélanie Laurent.

 

Ils présentent ainsi leur projet sur la page du site de financement coopératif KissKissBankBank, qui leur a permis de collecter plus de 400 000 € auprès de 10266 contributeurs : « Alors que l’humanité est menacée par l’effondrement des écosystèmes, Cyril, Mélanie, Alexandre et Laurent, tous trentenaires, partent à travers le monde en quête d’une solution capable de sauver leurs enfants et, à travers eux, la nouvelle génération. A partir des expériences les plus abouties dans tous les domaines (agriculture, énergie, habitat, économie, éducation, démocratie...), ils vont tenter de reconstituer le puzzle qui permettra de construire une autre histoire de l’avenir. »

 Le documentaire s'organise autour de 5 chapitres qui regorgent d'exemples locaux, simples, à taille humaine :

  1. Agriculture : Où l'on découvre par exemple comment, dans la métropole de Detroit ravagée par la fin des emplois dans l'industrie automobile, la population qui n'a pas eu les moyens de fuir ailleurs s'est organisée pour produire localement ses fruits et légumes. On y bouscule aussi pas mal d'idées reçues sur la productivité de l'agriculture intensive.
  2. Énergie : Le thème de la fin des énergies fossiles a été tellement débattu ces derniers temps, en particulier à l'occasion de la COP21, que c'est peut-être la partie du film qui surprendra le moins le grand public. Quelques exemples cependant marquent les esprits, comme celui de l'Islande qui espère atteindre prochainement l'autonomie énergétique, sans énergies fossiles et sans nucléaire, grâce à ses ressources géothermiques.
  3. Économie : Economies circulaires et monnaies alternatives sont ici à l'honneur, bousculant au passage de très nombreuses idées reçues et soulevant quelques lièvres. Comment les banques fabriquent-elles de la monnaie ? Et puisque des banques privées ont le droit de le faire, est-il légal pour des citoyens de fabriquer leur propre monnaie ?
  4. Démocratie : Vous pensez vivre dans une démocratie, puisque tout le monde le dit ? Sans tomber dans les théories du complot, cette partie montre pourquoi c'est loin d'être aussi évident que cela.
  5. Éducation : Cette partie est peut-être la moins convaincante, même si l'évolution du système éducatif finlandais a sans aucun doute de nombreux mérites et semble retrouver des valeurs auxquelles les écoles publiques d'autre pays (celle de France en particulier !) tournent le dos tout en feignant de vouloir les préserver.

Au total, alors qu'on aurait pu s'attendre à un documentaire confidentiel pour écolos bobos parisiens, on découvre un joli film qui remontera le moral de tout le monde. Il n'apporte pas de solutions incroyables ou toutes faites, mais il explore des solutions locales, peu connues, modestes mais diablement efficaces. Il ouvre des perspectives, il nous rend l'espoir. Pas si étonnant donc qu'après un départ un peu terne en décembre 2015, il profite d'un bel effet de bouche à oreille en janvier 2016.

Allez donc voir "Demain" en salle, avec quelques amis, en début de soirée. Ca vous promet une passionnante discussion en fin de soirée et vous vous coucherez avec plus d'espoir et peut-être même des projets plein la tête.