Affiche Ex Machina

Ex Machina ne joue pas dans la cour des effets spéciaux. Si quelques paysages grandioses n'y tenaient pas un rôle aussi important, il pourrait s'agir d'une pièce de théâtre filmée.

Le pitch : Un brave type, informaticien de chez Google (rebaptisé Blue Book), arrive dans la retraite solitaire de son patron pour y faire passer une sorte de test de Turing renforcé au tout nouveau robot que celui-ci vient de créer.

Les connotations religieuses sont très présentes. Le créateur du robot se prend manifestement pour Dieu, l'action se déroule en 7 périodes dans un complexe fermé isolé au milieu d'un immense jardin d'Eden, la créature principale se nomme Ava. De nombreuses autres allusions renvoient nettement au conte Barbe Bleue.

Les questions que pose le film sont celles de la Singularité technologique et de l'Intelligence artificielle dite « forte », c'est à dire de l'intelligence artificielle capable non seulement de passer le test de Turing en se faisant passer pour humain dans un dialogue sur un terminal, mais d'aller beaucoup plus loin encore en manifestant une réelle conscience de soi ainsi que des sentiments et des désirs qui n'auraient pas été prévus à l'avance par le programmeur.

Sans être tout à fait neuve, cette question de l'émergence d'une véritable personnalité artificielle, dotée de sentiments et de désirs, n'a pas été aussi souvent abordée au cinéma qu'ont pu le dire quelques critiques. Bien sûr HAL, dans 2001 Odyssée de l'Espace, finit par exprimer un sentiment (« J'ai peur ») quand il est progressivement désactivé, mais Ava ira beaucoup plus loin... ou pas, ce sera au spectateur d'en décider.

Car le principal intérêt d'Ex Machina ne réside pas tant dans les visions de l'avenir qu'il pourrait nous proposer - il n'en propose d'ailleurs aucune - que dans les questions qu'il nous amène progressivement à nous poser :

  • Qu'est ce que nous appelons conscience de soi ?

  • Qu'est-ce qui différencie vraiment un humain d'une machine évoluée faite à son image ? son corps ? son visage ? son intelligence ? sa conscience de soi ? ses sentiments ? ses désirs ? son éthique ? son empathie ?

Au final, Ava a-t-elle réussi le test ? Est-elle humaine ou pas ? Courrez vite voir le film pour vous faire votre propre opinion.

CD